Une démarche à suivre pour préparer les jeunes au Forum jeunesse

UnknownPremière étape

  1. Avant d’arriver au Forum jeunesse, les enseignants doivent aider les élèves à faire des constats sur la situation actuelle. Avant de rêver, il faut se faire une tête sur la situation actuelle.
  2. Les thématiques de la trousse de cette année permettent d’examiner quatre grandes thématiques : l’engagement, l’environnement, le populisme, et l’économie.
  3. Les thématiques proposées cette année pour notre Forum sont vastes et peuvent difficilement toutes être abordées en classe dans le peu de temps alloués à la préparation du Forum d’avril. Nous proposons donc de faire des choix qui vont permettre d’éviter l’éparpillement.
  4. Des trois thématiques proposées dans la publicité du Forum (populisme, environnement et économie), nous suggérons de privilégier la question de l’environnement et plus spécifiquement la question de l’urgence climatique.
  5. Les deux autres thèmes devraient être abordés en lien avec la question de l’urgence climatique. Vous trouverez dans les trois situations d’apprentissage (SA) proposées sur notre site des liens entre la question environnementale, l’économie et le populisme.
  • Par exemple, pour le thème de l’économie, en abordant l’urgence climatique sous l’angle d’une réflexion sur les habitudes de consommation. Doit-on abandonner l’idéal consumériste de notre société capitaliste quand on sait que ce type de développement n’est pas durable ?
  • Sur le thème du populisme en abordant comment des gouvernements qui refusent les acquis de la science et préfèrent gouverner à partir des opinions glanées sur les réseaux sociaux peuvent-ils être amenés à nuire à la lutte aux changements climatiques ? La multiplication des initiatives locales (dans les quartiers et municipalités) visant à modifier nos comportements permet-elle de croire en une nouvelle forme de démocratie de proximité ?

Deuxième étape

  1. Une fois établis certains consensus sur l’état de la planète, il faut que les jeunes puissent répondre à cette question : quelle attitude doit-on avoir face à l’état du monde actuel ?
  2. Il y a fort à parier que la grande majorité des jeunes ne seront pas des négationnistes ou des défaitistes. Ils voudront agir et changer les choses. Ils voudront entreprendre des actions individuelles et collectives qui puissent contribuer à faire avancer la cause de la lutte contre le réchauffement climatique.
  • Des actions individuelles. On peut entreprendre de changer certains de nos comportements, façon de se nourrir, de consommer, etc. Vous en trouverez plusieurs exemples dans nos SA.
  • Des actions collectives. On peut participer à des associations de défense de l’environnement, mener des actions collectives à travers des manifestations, des actions d’éclat, des fermetures de routes comme le font certaines communautés autochtones en Colombie-Britannique. Vous trouverez plusieurs de ces exemples dans nos SA.
  1. Ces formes d’action posent des questions éthiques et politiques importantes à discuter avec les jeunes.
  • Quels sont les moyens acceptables pour faire changer les choses dans une société démocratique ?
  • Est-il acceptable de contrevenir à la loi lorsqu’on juge une cause urgente et juste ?
  • Des actions violentes ou potentiellement violentes sont-elles justifiables lorsque l’on défend une cause que l’on considère comme urgente et juste ?


Catégories :2019-2020 : Notre époque donne-t-elle le goût de rêver?, Non classé, Trousses thématiques

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :