Glossaire: intégration, discrimination, violence politique, etc.

 

 

images[1]

Accès à l’égalité : L’expression désigne des programmes ou de politiques publiques visant à favoriser la représentation des groupes minoritaires (minorités visibles, communautés culturelles, handicapés, femmes, Autochtones) les institutions et dans la gestion de ceux-ci.

Accommodement raisonnable : L’accommodement raisonnable est relatif aux libertés de conscience et de religion dans une société laïque. L’accommodement raisonnable est, de fait, une obligation qui découle des chartes canadienne et québécoise des droits de la personne.

L’obligation d’accommodement (d’accommoder) est le devoir qui, en vertu du droit, incombe aux gestionnaires d’institutions et d’organismes publics et privés de veiller à éviter la discrimination en prenant diverses mesures d’assouplissement ou d’harmonisation dans l’application de certains règlements ou lois. En vertu de cette obligation, une institution doit, si cela ne cause pas une contrainte excessive à son fonctionnement, prendre, par rapport aux modifications qui permettraient de remédier aux difficultés que les exigences institutionnelles posent à l’égard de la liberté de religion, du handicap, de la grossesse, des mesures raisonnables pour s’entendre avec la personne à qui elle offre des services.

Cette adaptation et les exceptions à la règle générale cherchent à répondre aux besoins spécifiques de certaines personnes ou groupes dans le but de respecter leur droit à l’égalité. L’accommodement raisonnable s’applique surtout dans le monde du travail, mais aussi à l’école, dans les loisirs : respecter les interdits alimentaires, les signes religieux, etc.

Antisémitisme : Discrimination et préjugés à l’endroit des Juifs, les israélites. Les Juifs sont de souche sémitique. Cette expression est à présent contestée, les Arabes (musulmans) étant également de souche sémitique. On parlera alors d’anti-Juifs ou d’anti-sionisme ou encore d’antisionisme dans un sens plus politique attaquant la politique d’Israël.

Apartheid : Terme afrikaans (dialecte néerlandais d’Afrique du Sud) qui désigne littéralement « à part, séparé ». Expression institutionnelle de l’idéologie raciste du régime afrikaans ayant eu cours jusqu’en 1990, l’apartheid prônait la ségrégation et le « développement séparé » des « races » différentes : Blancs, Noirs, Indiens, Métis.

Apatride : Nom donné aux personnes qui ne possèdent aucune nationalité légale puisqu’aucun État ne les considère comme leurs ressortissants. Les États peuvent toutefois attribuer ce statut à un individu qui a pu prouver qu’il ne possédait aucune nationalité et lui permettre de vivre, avec ce statut, sur son territoire.

Autochtone : Personne appartenant à l’ensemble de celles qui ont toujours habité le pays où elles se trouvent et qui en sont les premiers habitants.

Burqa (Burka) : Vêtement musulman qui couvre entièrement le corps de la tête aux pieds, et pourvu d’une grille à hauteur des yeux. La burqa est considérée comme un voile intégral et est portée notamment au Pakistan et en Afghanistan.

Charia (sharia ou Chari’a) : Littéralement la « voie », cette loi canonique de l’Islam contient les prescriptions relatives à presque tous les aspects de la vie humaine, que ce soit la vie religieuse, politique, sociale ou privée. Son but est d’organiser la vie pour qu’elle soit la plus vertueuse et utile possible et de préparer les musulmans à leur salut. Les prescriptions sont classées en cinq catégories : ce qui est obligatoire, recommandé, indifférent ou licite, blâmable, interdit. Les intégristes ou les musulmans rigoureux réclament l’observance stricte de cette loi.

Citoyen canadien : Est citoyen canadien toute personne qui possède la citoyenneté canadienne de naissance ou par naturalisation en vertu de la Loi sur la citoyenneté du Canada.

Communautarisme : Le fait d’une société dont la culture politique encourage la formation de communautés ethniques relativement fermées sur elles-mêmes. Mouvement de pensée qui fait s’associer et se regrouper des individus selon divers critères (religion, ethnie, culture, politique, etc.) en réaction à l’individualisme et au libéralisme.

Cosmopolite : Personne qui vit indifféremment dans tous les pays, qui est ouverte à toutes les cultures.

Cosmopolitisme : Personne qui prône un esprit cosmopolite.

Déconfessionnalisation scolaire : Abandon des structures scolaires confessionnelles (au Québec, commissions scolaires catholiques et protestantes) et suppression de l’enseignement religieux dans les écoles.

Démocratie libérale : Régime démocratique fondé sur la reconnaissance des droits et libertés de la personne.

Démocratie représentative (ou parlementaire) : Régime politique où le peuple est représenté par des personnes élues pour exercer le pouvoir. Le Canada est une démocratie parlementaire.

Discrimination : Action d’exclure quelqu’un, de l’isoler, de le traiter différemment des autres, de ne pas reconnaître ses droits. Le préjugé est une idée, une attitude, alors que la discrimination est un acte. La discrimination est basée sur les préjugés et les stéréotypes. La discrimination est un comportement qui mésestime le groupe, le traite mal, le récompense moins que les autres, le boycotte, voire l’exclut.

Espace public : Espace qui est destiné, ouvert à l’ensemble des gens par opposition à un espace privé.

Ethnicité : Traits collectifs (langue, coutumes, religion, etc.) associés à une collectivité (ou culture) et qui se transmettent d’une génération à l’autre, tout en se transformant.

Ethnie : Ensemble d’individus réunis par un certain nombre de caractères communs de civilisation (langue, culture, origine ou ancêtres communs, etc.) et qui ont la conscience d’appartenir à un même groupe humain.

Exclusion : Action de refuser aux autres toute possibilité de pourvoir à leurs besoins fondamentaux ou de participer pleinement à la vie sociale, en particulier aux activités communautaires.

Fondamentalisme : En matière religieuse, idéologie ou philosophie qui donne à la religion préséance absolue sur toute autre norme. S’accompagne ordinairement d’une interprétation littérale et monolithique des textes sacrés.

Génocide : Le génocide, selon l’ONU, est un acte commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux. Les moyens entrepris peuvent être les suivants : « meurtre de membres du groupe, atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe, soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle, mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe, transfert forcé d’enfants d’un groupe à un autre groupe » (Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, 2000, Article II, Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, http://www.unhchr.ch).

Groupes racialisés : Groupes ethniques victimes d’une discrimination prétendument justifiée par des caractéristiques d’ordre biologique. Notion connexe : profilage racial.

Hijab (hidjab) : Foulard islamique qui couvre une partie du visage de la femme. Il est le symbole religieux le plus répandu chez les femmes musulmanes.

Hospitalité : Action de recevoir quelqu’un chez soi avec bienveillance. Offrir l’hospitalité à quelqu’un. Demander, recevoir l’hospitalité.

Identité : Caractéristiques d’une personne ou d’un groupe qui exprime leur singularité. On parlera d’identité culturelle, sociale, nationale, etc. pour caractériser la spécificité d’un groupe spécifique, notamment l’identité québécoise.  

Immigrant : Personne qui immigre ou qui a immigré très récemment dans un nouveau pays. L’immigrant à un statut légal au Canada, il est habituellement en processus de devenir citoyen canadien à parte entière.

Intégration : Le concept d’intégration désigne l’ensemble des processus par lesquels une collectivité aménage les institutions, les rapports sociaux et la culture de manière à susciter l’adhésion du plus grand nombre. À l’échelle individuelle, c’est l’ensemble des choix en vertu desquels un citoyen en vient à participer pleinement, s’il le souhaite, à la vie de la société d’accueil (en particulier dans la sphère publique) et à s’épanouir selon ses caractéristiques et ses orientations.

Interculturalisme : Notion qui concerne les rapports, les échanges entre cultures dans un même pays. Par rapport à la notion de multiculturalisme, qui parle de coexistence, l’interculturalisme introduit le concept d’échange et de dialogue interculturel afin de construire une culture commune. L’interculturalisme a été adopté par le gouvernement québécois dans ses relations avec les différents groupes ethnoculturels de son territoire.

Intolérance : Manque de respect pour les pratiques et les convictions d’autrui. Elle apparaît lorsque quelqu’un refuse de laisser d’autres personnes agir différemment et avoir des opinions différentes. L’intolérance peut conduire au traitement injuste de certaines personnes en raison de leurs convictions religieuses, de leur sexualité ou même de leurs vêtements ou encore de leur coiffure.

Islam : Religion musulmane. À ne pas confondre avec l’islamisme, qui un courant, souvent radical ou fondamentaliste, qui ne veut pas de séparation entre la religion, la politique et la vie sociale.

Islamophobie : Hostilité à l’endroit de l’islam.

Kirpan : Arme symbolique s’apparentant à un poignard, portée par les sikhs orthodoxes.

Laïcité : Principe de séparation de l’État et des Églises. La laïcisation est l’action d’écarter tout esprit confessionnel des institutions relevant de l’État. Il existe plusieurs types de laïcité selon les pays. La laïcité ouverte est une forme de laïcité visant à bannir la religion des institutions relevant de l’État, tout en y admettant certaines manifestations du religieux (par exemple, dans les écoles et les hôpitaux, celles qui sont le fait des élèves ou des patients). La laïcité intégrale (ou radicale) est à l’opposé une forme de laïcité visant à bannir toute manifestation de la religion des institutions relevant de l’État ou même de l’ensemble de la sphère publique, pour la confiner entièrement dans la sphère privée.

Libertés fondamentales : Dans la charte canadienne des droits, ensemble des libertés protégées par la Charte.

Liberté religieuse : L’une des libertés fondamentales protégées par la Charte canadienne des droits et libertés.

Métissage : Fusion de deux ou plusieurs cultures à la suite de contacts intensifs et prolongés.

Migrant : Personne qui a quitté sa terre natale et se déplace d’un pays à l’autre.

Minorité : Groupe social qui est en situation d’infériorité politique, économique et le plus souvent démographique, et qui est sujet à la discrimination.

Minorité visible : Le gouvernement du Québec définit les minorités visibles comme « les personnes, autres que les Autochtones » qui ne sont pas de race blanche et qui n’ont pas la peau blanche ». Selon le Dictionnaire de recensement de 2001, y sont inclus, entre autres, les Chinois, les Asiatiques du Sud, les Noirs, les Philippins, les Latino-Américains, les Asiatiques du Sud-Est, les Arabes, les Asiatiques occidentaux, les Japonais et les Coréens.

Multiculturalisme : Notion qui concerne la coexistence de plusieurs cultures différentes dans un même pays. Le mot désigne à la fois un état de fait (la diversité ethnique d’une population), une idéologie (une façon de penser la diversité) et des politiques gouvernementales (pour gérer la diversité sur le plan juridique). Au Canada, la politique du multiculturalisme, adoptée en 1971, statue que les minorités ethniques doivent être traitées de la même manière que la majorité, et ce, sans traitement distinctif pour aucune des communautés. Le multiculturalisme permet à tous les citoyens de conserver leur identité, d’être plus ouverts aux diverses cultures et plus tolérants envers celles-ci et d’éprouver un sentiment d’appartenance à une citoyenneté commune. S’y ajoute souvent l’idée selon laquelle le respect de la diversité ethnoculturelle l’emporte sur les impératifs de l’intégration collective.

Race : Communauté considérée comme une lignée dans la continuité de ses caractères et dans la suite des générations. Pour les scientifiques, les races humaines n’existent pas, malgré la diversité physique apparente entre humains. En effet, chez l’humain, la race se définirait comme un ensemble d’individus ayant une part importante de leurs gènes en commun et qui peut être distingué des autres races d’après ces gènes. Pour que les humains puissent produire une nouvelle race entre eux, il faudrait isoler un groupe de personnes sur une île déserte pendant des milliers d’années, et attendre qu’une mutation importante survienne. Lorsque le terme race est mal utilisé, il fait habituellement référence à la couleur de la peau, à l’origine ethnique ou à la religion.

Racisme : Fait de croire que certaines personnes sont supérieures à d’autres du fait de leur appartenance à une race particulière. Littéralement, le terme désigne toute forme de discrimination liée à l’origine ethnique ou la couleur de la peau ou le rejet de tout ce qui est considéré comme étranger.

Racisme épistémique : Il y a racisme épistémique lorsque « le discours et la culture de la communauté scientifique occidentale s’appuient sur des idéologies et des structures racistes et renforcent par le fait même le racisme ». ( Charlotte Reading, https://issuu.com/nccah-ccnsa/docs/fs-understandingracism-reading-fr/4 )

Racisme relationnel : « Il y a racisme relationnel lorsqu’une personne subit les conséquences d’un comportement discriminatoire de la part de gens qu’elle rencontre dans des activités quotidiennes ». (Charlotte Reading, https://issuu.com/nccah-ccnsa/docs/fs-understandingracism-reading-fr/4)

Racisme systémique : « Production sociale d’une inégalité fondée sur la race dans les décisions dont les gens font l’objet et les traitements qui leur sont dispensés. L’inégalité raciale est le résultat de l’organisation de la vie économique, culturelle et politique d’une société » (définition du Barreau du Québec).

Réfugié : Personne qui a quitté son pays ou sa région d’origine afin d’échapper à un danger (catastrophe, persécutions, guerre, etc.).

République islamique : État qui adopte l’Islam comme religion officielle et confie l’autorité suprême à un pouvoir religieux islamique. L’Iran est une République islamique.

Réserve autochtone (au sens de la loi sur les Indiens) : Parcelle de terrain dont Sa Majesté est propriétaire et qu’elle a mise de côté à l’usage et au profit d’une bande; y sont assimilées les terres désignées.

Sans-papier : Personne qui est dépourvue de papiers d’identité, de permis de séjour, etc. Expulser les sans-papiers.

Ségrégation : Action de mettre à part, de séparer de force des personnes en fonction de leurs « races », religions ou sexes différents. En général, c’est un acte d’exclusion physique au détriment d’un groupe. La ségrégation raciale a consisté, sous certains régimes politiques, en une séparation absolue, organisée et imposée (dans les écoles, magasins, transports, résidences, institutions, etc.) de divers groupes ethniques (souvent noirs) par les populations blanches au pouvoir. Cette séparation est souvent strictement réglementée par des lois, elles-mêmes renforcées par divers dispositifs de contrôle (police, carte de citoyenneté, etc.) : apartheid en Afrique du Sud, situation des Afro-Américains victimes de la Jim Crow Law dans le sud des États-Unis. Par extension, peut désigner l’exclusion des individus appartenant à de basses castes (les Intouchables, ou Dalits) de l’Inde, par exemple.

Souveraineté de l’État : Pouvoir suprême qu’a un État d’avoir la compétence exclusive sur son territoire et d’être indépendant au niveau international.

Stéréotype : Cliché, image toute faite et figée d’un groupe d’individus réduisant les singularités. Cette image peut être basée sur des renseignements faux ou incomplets. Ainsi, tous les membres d’un groupe sont décrits comme ayant les mêmes caractéristiques, d’ordinaire négatives.

Symboles religieux : Objets généralement sacrés associés à la pratique d’une religion. Le crucifix pour les chrétiens, le Kirpan pour les sikhs, etc. Certains vêtements peuvent constituer des symboles religieux : le turban des sikhs, le hijab des musulmanes, etc.

Système d’apartheid : Régime afrikaner d’Afrique du Sud qui effectuait une ségrégation systématique des gens de couleur. Par extension toute forme de ségrégation

Tolérance : Attitude qui consiste à respecter la liberté d’autrui, c’est-à-dire ses manières de penser ou d’agir différentes de celles qu’on adopte soi-même. Il y a deux sens au mot tolérance : celui, plus négatif, d’endurer ou de supporter et celui, plus positif, d’accepter, ce qui implique un véritable choix.

Traitement différentiel : Le fait que, pour des raisons d’égalité ou d’équité, voire d’inégalité, un même droit ne soit pas appliqué de la même manière pour chacun des membres d’une société.

Ville sanctuaire, ville refuge : Les villes qui refusent de collaborer avec les autorités gouvernementales dans la recherche d’immigrants illégaux visant à les déporter vers leurs pays d’origine.

Violence politique : Concept utilisé en sciences sociales et politiques qui fait référence à « des destructions [ou] des atteintes physiques dont le but, le choix des cibles ou des victimes, la mise en œuvre et/ou l’effet ont une signification politique et tendent à modifier le comportement des protagonistes dans une situation de négociation » (Philippe Braud, La violence politique dans les démocraties européennes occidentales, p.272). Le concept recouvre de nombreuses activités. Dans le contexte de conflits armés, son spectre comprend des actes ou des événements comme la tentative isolée d’assassinats, la guérilla locale ou à petite échelle, la rébellion armée ou la résistance, le terrorisme politique, l’état de terreur, la répression ou la guerre. La violence politique s’exprime également en dehors de conflits armés, par exemple au travers du contrôle social exercé par l’État (http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/violence%20politique/fr-fr/).

Xénophobie : Hostilité, crainte ou rejet de ce qui est étranger ou perçu comme tel.

[1] Ce glossaire est largement inspiré du glossaire de l’organisme Ensemble pour la diversité (http://www.ensemble-rd.com/ )



Catégories :2017-2018: Intégration, discrimination et violence politique, Boîte à outils, Glossaire

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :